Marseille : galères et les galériens

Mercredi 08 janvier 2014

Espace Culturel Patrick Fabre

par Jean-Paul Nerrière centralien et officier de marine

Le bagne et les galériens à Marseille, c’est une histoire peu connue, pourtant proche  de notre pays comtadin. Chacun de nous étant un descendant de plusieurs millions  d’ancêtres ayant vécu au XVIIème siècle, il y aura forcément plusieurs petits enfants  de forçats dans l’auditoire !
A sa belle époque, les galères de Marseille hébergeaient 12 000 condamnés à temps  ou à vie, et mobilisaient un total de 27 000 personnes dans leur arsenal : la plus  grande entreprise de l’époque, et de loin. Sa seule boulangerie cuisait au moins 20  tonnes de pain tous les jours.
Qui étaient ces forçats condamnés à ramer sur les galères du Roi ? Comment  étaient-ils organisés ? Qu’ont-ils fait au service de la couronne ? Quels furent leur  histoire et leur destin ?
Jean-Paul Nerrière, est un marin, issu d’une famille de marins, passionné de voile qui  a d’ailleurs franchi le Cap Horn à la voile. Dans les Officiers de Réserve de la Marine  Nationale, ses manches d’uniforme portent cinq galons. Il est membre de la Société  Française d’Histoire Maritime, de l’Association des Amis du Musée de la Marine, et  membre titulaire de l’Académie de Marine. Fondée par Louis XV en 1732, cette  Académie de 84 personnes est la plus haute instance du pays en matière de réflexion  sur l’histoire, la situation et l’évolution des différentes marines : militaire, marchande, de pêche, de plaisance, tant pour la navigation que pour la navigation que pour la construction et la règlementation.
Maintenant retraité d’une longue et brillante carrière civile, dans l’informatique et l’automobile, Jean-Paul Nerrière est  régulièrement invité par les compagnies de paquebots pour y  donner de conférences, dont celles qu’il a choisie et adaptée pour nous aujourd’hui
 »

Nos coordonnées

Centre d'Information Culturelle
Hôtel de Ville

84110 Vaison-la-Romaine

Téléphone : 04 90 46 05 12

 

Mail : cic84@orange.fr



N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Actualités

Décès d'André Weber, Président d'honneur du CIC:
 

Nous avons la grande tristesse de vous informer qu’André Weber est décédé le 28 octobre, durant son sommeil, après un mois de séjour en Ehpad. Il n’a pas souffert. Il avait 88 ans.

 

Il fut administrateur fondateur en 1978, et fut par ailleurs Président du CIC durant 17 ans, de 1991 à 2008. Alain Fauqueur lui a succédé depuis cette date.

 

André Weber était Président d'honneur du CIC.

 

Pour la petite histoire, La première conférence du CIC se déroula au Collège Joseph d’Arbaud où André Weber, principal de l’établissement, offrit une salle à Jean-Jacques Guérold qui a traité de la « Connaissance de la Préhistoire ».

 

La cérémonie des obsèques aura lieu le mardi 3 novembre 2020 à 10h30 à la cathédrale de Vaison la Romaine.

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires !