Découvrir l'Amazonie...en Avignon 

Sebastião Salgado, grand photographe et lauréat du prix Praemium Imperiale 2021, a sillonné l’Amazonie pendant sept ans et fixé de nombreuses images sur cet environnement unique et sur les Amérindiens qui y habitent.

Jean-Michel Jarre, spécialiste de musique électronique a enchanté les années 70 avec des succès tels que : « Oxygène » ou encore « Équinoxe ».

Lelia Wanick Salgado est directrice artistique notamment pour des livres et des expositions.

Associés tous trois, ils proposent une exposition « Amazonia », actuellement accueillie au Palais des Papes d’Avignon, dans la chapelle gothique, et ce jusqu’au 30 novembre.

La perception, séparément, des images ou de la musique pourrait peut-être éveiller des sensations agréables. Mais l’association des stimuli sonores et visuels, pilotée par la direction artistique est plus qu’une addition. Il arrive ainsi que les talents réunis se magnifient mutuellement (musique et danse par exemple).

L’ambiance tropicale est recréée par la moiteur de l’air ambiant, les bruits de la forêt par la musique de J.M. Jarre. L’ensemble est saisissant. Même si les images sont en noir et blanc (sauf pour les cartes illustrant les dommages subis par cet environnement unique au monde), le vert profond y est apparent. Les individus, en groupe ou isolés, sont attachants. On aimerait avec eux s’amuser dans les eaux des rivières. Les reliefs sont impressionnants, les rivières de nuages, expliquées, permettent de mieux comprendre ce biotope si particulier.

Se retrouver ensuite dans la rue, de façon banale, laisse, pendant un temps, une impression de superficialité.

Quel voyage extraordinaire ! Une découverte surprenante de cette Amazonie, dont on connaît les affres, ce à peu de frais et avec un faible taux d’émission de carbone.

Christian HERBAUT