Parcours artistiques

 

Pourquoi les cours d'histoire de l'art exercent-ils une sorte de fascination sur autant de membres de notre association ? Probablement parce que l'histoire au sens des événements se confond avec les représentations de ceux-ci.
Plus encore, l'art et la variété des formes de l'expression artistique offrent des créations qui donnent une image de leur époque, voire de l'histoire du moment, et il arrive aussi que certaines oeuvres participent aux événements et, à la limite, être eux-mêmes un des événements qui font l'histoire.
Il y a, ainsi, dans l'histoire « longue » comme dans l'histoire courte, moins un fil de l'histoire que des parcours d'ailleurs nombreux dès que l'on considère l'histoire de l'art que le CIC propose depuis maintenant vingt ans. C'est ainsi qu'il faut envisager le cycle prochain 2019-2020 des cours d'histoire de l'art du CIC.
Marie-Christine Haussy, qui en est l'animatrice, attend vos suggestions pour la séance de clôture de sa troisième année, le 27 mars prochain. Elle propose, les adhérents disposent !
Voyons :
- sur l'histoire longue, « la transcription du paysage de l’Antiquité au XIXe siècle » est certainement un vaste et splendide sujet ;
- sur quelques siècles seulement, mais qui furent partagés par Vaison, romaine durant près de cinq siècles (elle fut même civitas !), l'art de « la Rome antique, de sa création au début de l’ère chrétienne ». Ce parcours s'adresse à un pan particulier de notre passé.
- et puisque la Méditerranée est une route ancienne, l'art et « la civilisation de  l'Ancien Empire Égyptien ont connu et subi l’occupation romaine », qui nous interpelle également,
Deux autres parcours sont proposés, l'un très européen avec « l’enluminure, le décor des écrits jusqu’à la Renaissance », l'autre très national avec « les grandes résidences royales et leur programme décoratif (peinture-sculpture) du Louvre à Versailles ».
La culture et l'art sont des parcours qui traversent les frontières. Conclusion :
faites connaître vos souhaits à Marie-Christine Haussy, soit par mail au CIC, soit un soir de conférence, soit directement à Jeannine Henriot, soit encore au moment de la clôture, à midi, mercredi 27 mars.
De beaux rendez-vous avec vous en perspective !

Alain Fauqueur

A ne pas manquer